head Rivesaltes Rancio | grand guilhem

A.O.C Rivesaltes Rancio 5 ans d’âge

ranciobouteille_rancio

Photo Pascal Huit

Production moyenne annuelle : 2 000 bouteilles
18,90 € par bouteille, départ cave


« L’arôme rancio se dit d’un produit viticole qui a subi un élevage oxydatif. Cette oxydation ménagée recherchée est différente de l’oxydation accidentelle qui casse un vin. L’action lente et prolongée de l’oxygène modifie les molécules du vin. Le fruité tend vers des arômes de fruits secs (noix, amande, figue, raisin sec…). Des arômes « cuits » apparaissent : torréfaction, cacao… La couleur se modifie. Un vin blanc s’assombrit vers le doré, puis l’ambré. Un vin rouge perd ses nuances violettes, vers un rouge rubis, puis acajou. La teinte s’éclaircit vers une couleur ambrée. Ainsi, après plusieurs dizaines d’années de vieillissement, un vin rouge et un vin blanc peuvent-ils avoir une couleur très voisine. »

 


Les citations
La Revue des Vins de France, Bon Voyage, Cuisine Gourmande, Terre de Vins (coup de coeur du magazine avec 17/20), …

Historique Rivesaltes :
Première élaboration en 1295 (Arnau de Vilanova)
Titre de « Plus grand vin du Royaume » en 1816

Terroir :
Sol calgo-schisteux
Coteaux escarpés
Air très sec
339 jours de Soleil par an (*)

Cépages :
Grenache noir, gris et blanc, toutes les parcelles ont plus de 60 ans

Vendanges :
Manuelles et sélectives

Rendement :
16 hectolitres par hectare (moins d’une demi-bouteille par cep)

Vinification :
Pressurage sur pressoir pneumatique.
Fermentation à température contrôlée de 16°C.
Mutage avec 9% d’alcool surfin de vin à 1045 de densité (ce qui permet d’obtenir la douceur, de garder les arômes de fruits et une partie des sucres naturels)

Élevage :
Maturation en barriques en vidange pour provoquer l’oxydation 5 ans au minimum ; ajout d’1/5ème du volume total en vendanges nouvelles chaque année

Dégustation :
Robe : Tuilée, caramel léger
Nez : Parfums explosifs de fruits secs (noix, figue sèche) et orange amère, tabac, café, feuilles mortes et pain d’épices.
Bouche : Très gras, arôme de cacao, de torréfaction, de bois, de cuir et de sous-bois ; Tanins souples; magnifique équilibre entre puissance aromatique, sucre et acidité; finale très persistante sur la noix
Vin à boire. Vieillissement à votre gré durant de nombreuses années

Température de service :
Entre 7°C et 8°C ou à 12° pour mieux profiter des arômes, selon les goûts

Alliance gastronomique :
Idéal sur un foie gras poêlé ; vin d’apéritif (accompagné d’anchois) et de desserts chocolatés, tarte aux noix, tarte aux pignons, chèvres frais, canard à l’orange, biscuit moka, opéra, forêt noire avec des oranges confites, soufflé glacé au chocolat, gâteaux aux noix, macarons au chocolat, figues rôties et glace à la vanille.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

(*) : Moyenne annuelle de jours avec soleil (source C.D. Météo France aéroport de Perpignan-Rivesaltes)